DE MOLOSSIE Bulldog Anglais



LE BULLDOG ANGLAIS, AUJOURD'HUI

Le Bulldog anglais figure parmi les chiens que les gens reconnaissent sans jamais se tromper lorsqu’ils les croisent dans la rue. La sympathie qu’il suscite aujourd’hui, lui permet d’avoir de nombreux amateurs dans le monde.
Excellent chien de compagnie tranquille, affectueux, agréable à vivre au sein d’une famille. Le bulldog anglais, avec son museau aplati, sa mine renfrognée et son corps de lutteur, est un chien adorable. Il peut être un très bon gardien et en cas de besoin montrer des qualités de chien de défense pour ses maîtres. Avec les enfants, il est un baby-sitter à quatre pattes : les Anglais l’appellent d’ailleurs the nurse dog, « le chien nourrice ».
Aujourd’hui, le Bulldog anglais à la cote, la presse, les publicistes, le cinéma, reprennent son image pour communiquer, le Bulldog anglais est une véritable star du monde de l’animation et du spectacle.

Caractère et tempérament

Le Bulldog anglais a subi de nombreuse transformations,il est devenu un excellent chien de compagnie, sa sociabilité et son attachement au maître sont les traits de caractères marquants. Très affectueux, il aime sans compter tous les membres de la famille et plus particulièrement les enfants vers lesquels il est naturellement attiré. C’est un tendre, même s’il peut encore faire peur aux passants avec son air renfrogné. Le bulldog a un aspect dissuasif pour les intrus, il a un bon instinct de gardien, mais ce n’est pas un vrai chien de garde. Malgré tout, il est vigilant à tout ce qui l’entour. Son caractère est bien trempé et il est franchement têtu. S’il estime avoir été injustement puni, il est capable de bouder plusieurs jours d’affilée. Bien loin de la fameuse « machine de guerre » que certains avaient voulu en faire autrefois, le Bulldog anglais est devenu , grâce à la passion et à la compétence de ses éleveurs, un chien doué d’une nature incroyablement affectueuse.

Santé et soins

Il faut être vigilant afin que la recherche de certains traits physiques pour accenter au maximum leurs particularités morphologiques ne soit pas la cause d'une santé fragile par l'exacerbation d'un hypertype.
Il faut être vigilant au niveaux des yeux et des plis de la peau , qu'il faut nettoyer régulièrement avec des produits adéquats.Il craint la chaleur.

Il est donc important de choisir un bon élevage,ayant de bonnes lignées dépourvues de tares héréditaires,en bonne santé,robuste,capable de vivre longtemps en très bonne forme.

SES ORIGINES

Etymologiquement Bulldog signifie « chien de taureau ». Le Bulldog anglais est un chien de type molossoïde, c’est à dire qu’il se situe parmi les descendants de l’ancien molosse tibétain importé en Europe par les Phéniciens. Le Bulldog est un chien fort ancien, création de l’homme qui a modifié petit à petit ses caractéristiques, pour obtenir d’abord un chien de combat utilisé pour la guerre pour combattre les envahisseurs romains, puis les chrétiens dans les arènes. Mais aussi pour la conduite et la garde des bovins. Il a été pendant des siècles, destiné à combattre les taureaux et d’autres animaux dans les arènes. Si l’on retrace l’histoire du Bulldog anglais, on constate que cette race a été victime des choix humains quand on sélectionna des sujets sur la férocité pour qu’ils rapportent le plus d’argent possible lors des combats.

Extrait du« dictionnaire encyclopédique universel illustré » publié en 1877 en France : On décrit le Bulldog,
BOULEDOGUE s.m.(angl. Bull [boul],taureau ;dog, chien ;chien-taureau). Variété de dogue, d’origine anglaise, plus petite et plus féroce que le grand dogue. Le bouledogue( canis molossus)est le plus féroce, le plus tenace, le plus implacable de la race canine ; son courage, ou plutôt son insouciance du danger quand il est furieux, en fait un animal extrêmement redoutable. Son cerveau est moins volumineux que celui des autres chiens ; sa poitrine et son cou sont énormément développés ; son museau est court et large, ses mâchoires et ses dents sont disposées de telle sorte que lorsqu’il a saisi un objet, il est impossible de lui faire lâcher prise. C’est le chien de combat des anglais ; il n’est bon qu’à se battre parce que son intelligence, trop bornée, ne lui permet pas de se plier aux exigences des devoirs d’un chien ordinaire. Par son croisement avec d’autres variétés de chiens, il produit des sous –variétés auxquelles il communique du courage et de la ténacité.


LE BULL-BAITING

En 1209, l’Anglais Lord Stamford assista par hasard à la mise à mort d’un taureau par deux chiens appartenant à un boucher. Ce spectacle le ravit au point qu’il offrit le pré où le combat s’était déroulé à la congrégation des bouchers, à la condition que ces derniers organisent, chaque année, un affrontement identique. Les règles qui furent adoptées : le taureau était attaché par les cornes à une corde reliée à un poteau, les Bulldogs devaient réussir à saisir le museau du taureau entre ses crocs et à maintenir la prise jusqu'à ce que le taureau s’écroule épuisé et vidé de son sang. Le bull-baiting sera tellement prisé que chaque ville anglaise aura son bull-ring, sorte d’arène pour les combats. Cependant, au file des siècles, les voix qui s’élevaient contre la cruauté de ces combats finiront par se faire entendre et en 1835, le Parlement interdit les combats entre les animaux. Même s’ils continuèrent illégalement, la disparition progressive de ces combats faillit entraîner l’éradication du bulldog.
Heureusement, certains cynophiles anglais n’étaient pas prêts à laisser se perdre leur molosse national et ses nombreuses qualités. Les éleveurs ont favorisé la relance en sélectionnant les chiens sur leur bon caractère tout en accentuant encore sa musculature.
Les bases de sa sélection morphologique remontent à cette époque.

Le Bulldog anglais un monstre de beauté ?
Le Bulldog anglais une inhabituelle beauté ?
Le Bulldog anglais une laideur magnifique ?
Le Bulldog est unique, un Bulldog est un Bulldog.